Réviser le DCG 4 avec les quiz : l'interview de Charles-Edouard Godard et Michel Lozato  

Untitled document

Rencontre avec Charles-Edouard Godard et Michel Lozato, auteurs des quiz du DCG 4. Charles-Edouard Godard et Michel Lozato sont professeurs en DCG et membres des commissions d’examen du DCG.


Sur quels critères avez-vous élaboré les questions dans chaque grande thématique du DCG 4 -  Droit fiscal ?
Ces quiz du DCG 4 ont été élaborés selon les principes suivants :
- respect des contenus du programme ;
- valorisation des principes fondamentaux du DCG 4 : la résolution des mises en
situation proposées a l'examen impose aux candidats une bonne maîtrise des règles de droit fiscal ;
- volonté, dans l’esprit de l’examen, de proposer un maximum de cas concrets pour la mise en œuvre des principes et l’entraînement.


Comment conseillez-vous l’utilisation des quiz du DCG 4 par rapport au cours ?
Cet outil d’autoévaluation vient en complément d’un apprentissage rigoureux et régulier, tout au long de l’année, du cours de droit
fiscal. Il s’agit en effet de commencer par apprendre le cours en intégrant sa structure et en comprenant les mécanismes de base, puis de réaliser les exercices proposés par le professeur ou disponibles dans le manuel de référence.
C’est lorsque ce travail de fond est effectué que les quiz multimédia du DCG 4 entrent en jeu pour tester et faire le point sur la
maîtrise des règles fiscales et les modalités de leur mise en œuvre.


Quels conseils donneriez-vous aux étudiants préparant le DCG 4 pour optimiser leur préparation à l’épreuve ? Et notamment à ceux préparant l’épreuve « en candidat libre » ?
-    Étudier chaque point du programme en mettant en évidence, sous forme de fiches, les principes et règles fiscales à connaître
ainsi que les modalités de leur mise en œuvre ;
-    Maîtriser la terminologie afin de pouvoir répondre aussi bien aux questions dites « de cours » qu’aux questions pratiques ;
-    Utiliser des ouvrages à jour (édition de l’année en cours) ;
-    S’entraîner de manière répétée à résoudre des cas pratiques puis en vérifier le corrigé. Revenir immédiatement sur le thème du
cours correspondant si nécessaire ;
-    Utiliser les quiz pour réviser au fur et à mesure les thèmes abordés par le cours. Les conseils en cas d’erreur et les
commentaires de correction stimulent la progression personnelle et, dans tous les cas, le candidat est invité à revoir le point du cours précis signalé pour pouvoir éventuellement redresser son score au prochain tour.


Compte tenu de vos expériences d’enseignants et de correcteurs, quels points récurrents souhaitez-vous porter à la vigilance des étudiants ?
Halte à l’impasse ! Certes, si l’on peut penser qu’aucun sujet ne négligera certains thèmes fondamentaux, on a aussi déjà vu des
sujets sans TVA ou sans IS, par exemple.  De la même manière, les thèmes considérés comme moins importants ne sont pas pour autant absents des annales.
Il est important d’effectuer une veille sur l’actualité fiscale en lien avec le professeur ou en consultant la presse et certains
sites internet. Les règles fiscales évoluent vite (au moins une fois par an) et les manuels ne peuvent prendre en compte les toutes dernières évolutions (la dernière loi de finances, par exemple). Or les sujets s’appuient parfois sur l’actualité fiscale. Dans cet objectif, les références à connaître en matière de veille fiscale sont signalées dans le Biblioquiz associé aux quiz du DCG 4.


Quels sont, selon vous, les enjeux de votre discipline par rapport à l’actualité ?
Le droit fiscal est souvent l’instrument de la politique mise en œuvre par les pouvoirs publics. À ce titre, cette discipline est r
égulièrement sous les feux de l'actualité.
Soulignons par ailleurs que l’ouverture sur l’actualité ne vise pas la seule « réussite à l’examen », elle s’inscrit dans une
perspective professionnelle et de poursuite des études en DSCG.


Pensez-vous que les quiz du DCG 4 puissent concerner d’autres filières que les seuls candidats au  DCG ?
Le cursus du DCG est modulaire : il permet aux candidats d’avancer dans la préparation des différentes Unités d’enseignement requises
sans avoir forcément validé toutes les épreuves. Un étudiant peut donc avoir à « repasser » l’épreuve de droit fiscal sans pour autant suivre de nouveau cours sur l’UE concernée dans de son établissement. Dans cette situation de révision autonome, les quiz du DCG peuvent s’avérer particulièrement utiles. Ils permettent aussi aux candidats au DSCG de rafraîchir leurs connaissances en droit fiscal.
Plus largement, les étudiants de licence ou de master sauront tirer profit des quiz du DCG 4 pour préparer tout examen impliquant
connaissances et réflexions en droit fiscal.

 

Les thèmes des quiz du DCG 4

Consultez le sommaire détaillé des quiz du DCG 4 sur le site quiz-dcg-dscg.com, rubrique "Quiz DCG : les UE".